Solaris Great Confusion

solaris"Derrière ce nom théâtral se cache le projet du discret Stephan Nieser, dont les guitares ont habité les premiers albums de Buggy ou Original Folks. Membre de l'incontournable galaxie alsacienne Herzfeld (Original Folks, Electric Electric, Buggy, Lauter, T...), le Strasbourgeois prend son temps pour fignoler de sensibles ouvrages folk pop aux racines américaines. Après quelques algarades en catimini, Solaris Great Confusion sortira un EP digital trois titres en février 2010, avec pour pièce maîtresse l'imparable Mind Control. l faut suivre. Solaris Great Confusion est le projet personnel du discret Stephan Nieser, dont "les guitares ont habité les premiers albums de Buggy ou Original Folks". Autrement dit, voilà un ponte de la galaxie alsacienne Herzfeld. En référence au célèbre Record Club de Rough Trade ou Sub Pop, ce même label vient de lancer une souscription à laquelle peut adhérer qui le voudra. Pour 39,99 euros, vous recevrez dans les prochains mois, en tant que membre du Club Herzfled, trois albums et trois EP's digitaux trois titres. Parmi ces maxis numériques, on en trouve un de Solaris Great Confusion, qui paraîtra en février et sur lequel figure l'imparable ritournelle Mind Control." magic rpm

Solaris Great Confusion sur MySpace